Faire évoluer son management vers le modèle inclusif

À l’adage « mieux vaut prévenir que guérir », peu nombreux sont les exemples réussis. Pourtant, il est nécessaire aujourd’hui de savoir détecter les comportements à risques, d’accompagner les salariés en difficulté, d’entendre les signaux de discrimination, de préjugés, de sexisme. La mise en place d’activités de sensibilisation qui visent à remettre en question les stéréotypes accentue l’apprentissage des réflexes contre l’exclusion.

Description

Renforcer la cohésion d’équipes avec l’intégration des outils « genre »

PROGRAMME

Le processus pro-actif s’engage sur la base de situations apportées par les participant.es.
La démarche consiste à découvrir, dénicher, parler des situations professionnelles excluantes et/ou discriminatoires.
La dénégation et le déni comme mode de surdité ou d’aveuglement.
Les préjugés ont la vie dure : exercices pour les identifier.
Être en mesure d’anticiper les difficultés humaines éventuelles et de disposer d’axes préventifs nécessaires à l’apaisement.
Mener un entretien inclusif.

Journée n° 1 : définition et approfondissement des concepts et comportements excluants.
Journée n° 2 : Comment permettre la circulation de réponses inclusives à tous les niveaux d’une structure ?

PUBLIC ET PRÉREQUIS

Débutant, expérience intermédiaire, expérience confirmée. Cette formation est destinée à tous les salarié. e. s quelque soit leur place dans la structure, quelque soit leur âge et leur formation souhaitant s’engager dans une démarche d’amélioration des relations humaines. Elle est particulièrement recommandée aux responsables RH. Jusqu’à 15 participant. e. s par session. Les structures intéressées sont encouragées à inscrire un binôme (homme/femme) pour un meilleur impact de cette formation.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES (capacités et compétences)

La formation aura pour objectif de donner les compétences nécessaires aux participant. e. s pour transformer leurs propres perceptions excluantes.

  • Sensibilisation à l’égalité homme/femme et aux stéréotypes sexistes.
  • Sensibilisation aux inégalités de salaires hommes/femmes, à diplômes et formations identiques.
  • Accompagner un processus de dépassement du genre vers une égalité réelle entre les femmes et les hommes.
  • Comprendre les politiques de promotion de l’égalité.
    Initier un mouvement inclusif à partir des différences humaines.
  • Connaître les lieux de ressources.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Articulations théoriques et pratiques avec des travaux en sous-groupe autour de situations vécues ou connues. Il s’agira d’en tirer ensemble des enseignements et de faire des liens avec le travail de chacun :

  • Mise en situation autour de jeux de rôle
  • Partage d’expériences et échanges sur les ressentis
  • C’est un soutien pour favoriser les mesures d’égalité dans le groupe.
  • Jeux sur la base de la pédagogie du contre-exemple (ce qu’il ne faut surtout pas faire).

ÉVALUATION

Résultats attendus :

  • Démarche d’auto-diagnostic de sa posture professionnelle.
  • Se positionner face aux situations et actes d’exclusion.
  • Introduire des relations partenariales d’égalité des chances.
  • Se doter des outils adéquats pour analyser les inégalités

Évaluation :

Un outil d’évaluation permet aux participant. e. s en fin de formation d’exprimer leur degré de satisfaction sur le dispositif, d’auto-évaluer les acquis de la formation, d’apprécier l’atteinte des objectifs et à se mettre en perspective en termes de transfert des acquis en situation professionnelle.

MODALITÉS PRATIQUES

  • Formation-action de 2 jours.
  • Le module accueillera de 8 à 15 participant. e. s maximum.
  • Un livret pédagogique est remis aux participant. e. s avec les principales références théoriques, bibliographiques et conceptuelles mobilisées au cours de la formation.