Formation à la fonction tutorale : intégration, transmission et évaluation

Si le tutorat est l’affaire de professionnels expérimentés portés par l’idée du « travail bien fait », motivation éthique pour la transmission de leurs métiers ; aujourd’hui, l’optimisation des apprentissages et des qualifications, ainsi que l’accès facilité à l’emploi, sont au cœur des préoccupations du tutorat.
Ce n’est plus la seule affaire de professionnels confirmés, mais celle des entreprises.
En mouvement permanent, elles doivent sans cesse veiller au maintien, au renouvellement et à l’évolution des compétences.
Elles s’emploient à créer les conditions propices à l’intégration des personnels, et à l’accompagnement des apprentissages en situation de travail. L’accueil de nouveaux entrants sont autant d’opportunités pour une entreprise, de valoriser les savoir-faire et d’en accompagner les transformations.
En effet, l’accueil des nouveaux suscite des interrogations sur les pratiques. Le tuteur porte un regard et développe une attitude réflexive sur les activités qui composent son propre emploi, sur les réseaux de relations mis en œuvre, sur la gestion des aléas, sur l’explication des orientations, des procédures, des résolutions de problèmes, restés encore implicites ou peu partagés.
La portée collective du tutorat traverse différents niveaux d’exercice de l’emploi, d’expertise et de responsabilité.
La fonction tutorale intéresse les entreprises dans une recherche, en continu, de management des hommes et des femmes, dans une logique d’intégration et de gestion des compétences et des mobilités.

Description

PROGRAMME

Trois étapes de travail

  1. Etre tuteur et la fonction tutorale en question
  2. Apprendre et transmettre : Quoi ? A quelles conditions ? Et comment ?
  3. Evaluer : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Avec quoi ? Avec qui ?

Principaux contenus de référence :

  • Le modèle de l’apprendre (cf. Jean BERBAUM)
  • Le triangle de l’apprendre, pédagogique et didactique
  • Définition des notions clés (apprendre…)
  • Les principales approches pédagogiques : centrées respectivement sur le développement de la personne, les interactions sociales, le traitement de l’information et sur la modification des comportements et grille de positionnement du formateur
  • Les postures du formateurs (degré de directivité, centrage sur le contenu ou la relation…)
  • Quatre opérations mentales pour des choix pédagogiques
  • Les grandes étapes d’une démarche d’ingénierie de formation – schéma global
  • L’analyse des besoins en formation
  • Typologie d’outils pédagogiques (intérêts et limites)

PUBLIC ET PRÉREQUIS

Professionnels ayant (ou en voie d’assurer) une mission de transmission, de tutorat, de management…

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES (capacités et compétences)

  1. Clarifier les notions clés relatives au tutorat, en particulier le tuteur, la fonction tutorale, la transmission, l’expérience, l’activité et la tâche, mais également l’alternance.
  2. Savoir se situer en tant que tuteur dans une entreprise, en termes d’enjeux et de types d’impacts.
  3. Connaitre l’éventail des activités que recouvrent l’exercice de la fonction tutorale selon les niveaux de tutorats (niveaux stratégique, managérial et « de proximité »).
  4. Disposer d’outils méthodologiques, en particulier d’analyse de son emploi, pour définir les savoirs à transmettre.
  5. Identifier les facteurs à prendre en compte pour mettre en place une situation d’apprentissage (en travaillant).
  6. Repérer les outils du tuteur pour organiser et accompagner les apprentissages dans la durée définie, et au regard des visées du tutorat (prise de poste, remplacement, qualification, évaluation en vue d’une reconversion…).

Prendre conscience de l’importance de l’évaluation pour apprendre de ces erreurs et de ses réussites en termes de façon d’apprendre, et d’appréciation du « travail bien fait ».

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Nos prestations reposent sur les principes de la pédagogie coopérative.

Une attention particulière est accordée à la façon dont les contenus sont introduits, faisant une large part, non seulement à l’analyse des expériences des participants, mais également à la mise en place de situations pédagogiques favorisant le travail en sous-groupes plus propice à l’échange. Les choix pédagogiques privilégient une approche ludique et dialectique. Elle s’efforce de valoriser les participants ayant déjà des connaissances et/ou expériences sur le sujet dans une visée d’entraide et de mutualisation.

ÉVALUATION

Résultats attendus :

  • Capacité à se situer dans sa mission de tuteur (actuelle ou à venir)
  • Prise de conscience de l’impact sur sa propre pratique à son poste de travail, et en lien avec ses collègues, de l’exercice du tutorat  
  • Capacité à apprécier la dimension formative d’une situation de travail
  • Découverte d’une démarche d’analyse de son emploi, pour une appréhension du savoir à transmettre
  • Appropriation des concepts clés utiles pour penser, organiser et mettre en place la fonction tutorale
  • Prise de conscience de la variété des façons d’apprendre, de l’importance de la relation de confiance et du statut de l’erreur

Évaluation :

Un outil d’évaluation permet aux participants en fin de formation d’exprimer leur degré de satisfaction sur le dispositif, d’autoévaluer les acquis de la formation, d’apprécier l’atteinte des objectifs et à se mettre en perspective en termes de transfert des acquis en situation professionnelle.

MODALITÉS PRATIQUES

Trois journées non consécutives  

Horaires = 9h – 12h30 / 13h30 – 17 h (7 heure/jour)

Le module accueillera de 8 à 15 participants maximum.

Un livret pédagogique est remis aux participants avec les principales références théoriques et conceptuelles mobilisées au cours de la formation.

INTERVENANT.E.S

Bureau ETCetera :

Marie FLORES et/ou Elisabeth DUGIER