Se mettre en projet collectivement : la méthodologie de projet en question

Concevoir un projet, avoir un projet, conduire un projet, se mettre en projet…

Peut-on échapper au projet ? Peut-on imposer un projet ?

Citoyen, usager, demandeur d’emploi, chef d’entreprise, manager, cadre, salarié…

Chacun à son niveau est sollicité voire contraint (notamment par la loi) à s’engager dans un projet.

Le recours à la démarche projet relève tout autant de la conception d’un programme qui guide l’action, que d’une démarche fédératrice, impliquante et facilitant l’ouverture vers du nouveau en termes d’innovation.  

Des résistances apparaissent, de façon plus ou moins fortes, face à l’injonction de mise en projet, de suivi de projet ou de sa mise en œuvre, produisant paradoxalement l’effet inverse attendu, en termes de démotivation.

De même la démarche adoptée semble se vider de son sens face à la complexité du projet. Quelles sont les conditions de réussite d’un projet ? Quels sont les facteurs fédérateurs ? Comment s’assurer de garder le cap ?

Les enjeux des projets varient d’un contexte à l’autre ; ainsi se combinent des enjeux individuels ou collectifs mais également, des enjeux existentiels, politiques, organisationnels ou opérationnels.

Les professionnels impliqués dans des projets, agissent trop souvent en prenant appui sur leur bon sens pratique pour impulser une démarche projet, construire les outils de suivi et en assurer la mise en œuvre.

Le cabinet ETCetera considère la démarche projet en tant que processus évolutif, prospectif et mobilisateur, dont la complexité mérite réflexion pour optimiser les pratiques de travail ensemble.

Description

Programme

Principaux contenus de référence

  • Définitions et concepts voisins, principes fondateurs ;
  • L’approche systémique et la démarche projet ;
  • Les quatre présupposés du concept de projet ;
  • Les quatre étapes d’une démarche projet, de l’idée à son évaluation : Phase de mobilisation/diagnostic, phase de conception, phase de mise en œuvre et suivi, phase d’évaluation ;
  • Management par objectif et management par projet ;
  • Les fonctions, utilités et usages du projet ;
  • Entre programme et processus, le système d’acteurs au cœur de la réussite du projet ;
  • Les risques de dérive et les points de force, notamment en matière de management par le projet ;
  • Questions pour une analyse de l’état d’avancement du processus engagé à travers un projet.

PUBLIC ET PRÉREQUIS

  • Toutes personnes concernées par le recours à la méthodologie de projet qu’il s’agisse de professionnels, de bénévoles ou d’élus.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES (capacités et compétences)

  • Clarifier le concept de projet et les notions voisines, à la lumière de l’approche systémique, sur les plans philosophique et méthodologique ;
  • Identifier les visées, les valeurs et les mécanismes qui structurent la méthodologie de projet ;
  • Connaitre les principales étapes de la méthodologie de projet, et à chacune des étapes, les points de vigilance et les facteurs de réussite ;
  • Se doter d’une grille de questionnement pour adapter la démarche en fonction des contextes et intérêts en jeu ;
  • Interroger les pratiques en présence pour en apprécier la portée et les limites, puis définir les modalités de régulation ad hoc.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Nos prestations reposent sur les principes de la pédagogie coopérative.
Une attention particulière est accordée à la façon dont les contenus sont introduits, faisant une large part, non seulement à l’analyse des expériences des participants, mais également à la mise en place de situations pédagogiques favorisant le travail en sous-groupes plus propice à l’échange. Les choix pédagogiques privilégient une approche ludique et dialectique. Elle s’efforce de valoriser les participants ayant déjà des connaissances et/ou expériences sur le sujet dans une visée d’entraide et de co-développement. Cette journée est conçue sous forme de séminaire d’échanges de pratiques en alternance avec des apports théoriques et méthodologique d’une part, et d’autre part, des témoignages et travaux de réflexion en sous-groupes.

ÉVALUATION

Résultats attendus :

  • Prise de recul sur les pratiques en présence
  • Elaboration collective de préconisations pour améliorer les pratiques mises au partage
  • Appropriation d’une grille de lecture des projets (les processus à l’œuvre)
  • Identification des axes d’amélioration en termes de postures et/ou d’outils à développer

Évaluation :

Un outil d’évaluation permet aux participants en fin de formation d’exprimer leur degré de satisfaction sur le dispositif, d’autoévaluer les acquis de la formation, d’apprécier l’atteinte des objectifs et à se mettre en perspective en termes de transfert des acquis en situation professionnelle.

MODALITÉS PRATIQUES

Sous forme de séminaire d’une journée complète

8 à 12 participants maximum.

INTERVENANT.E.S

Bureau ETCetera :
Marie FLORES et/ou Elisabeth DUGIER